Les chiens samoisiens

chien et crotteBeaucoup de chiens vivent heureux à Samois. Certains bénéficient de grands jardins pour s’ébattre, d’autres accompagnent leur maitre lors de promenades en forêt ou dans la plaine, d’autres fréquentent plus volontiers les rues et les places du village. Qu’il soit un chien des champs ou un chien des villes, la nature les dotent des mêmes besoins : uriner et déféquer plusieurs fois par jour. La question est alors de savoir où ces besoins naturels sont satisfaits et comment le propriétaire du chien les gère.
Le piéton samoisien partage les mêmes rues que les gentils toutous. Mais, il n’apprécie pas de devoir slalomer entre les étrons, pire, même si certains disent que cela porte bonheur,  il déteste y poser le pied.

Evidemment le chien n’est pas coupable mais que dire du maitre (ou de la maitresse) ? Pourtant il existe une solution : ramasser ! avec un sac en plastique c’est très  facile. La mairie a déjà mis des distributeurs et peut en mettre d’autres s’ils sont demandés et utilisés.
La police peut aussi verbaliser (le maire et les adjoints ont également ce pouvoir). Et tous ceux qui voient le méfait se produire peuvent évidemment intervenir pour rappeler au contrevenant les principes du « vivre ensemble ».

Un effort collectif ? Pourquoi pas car il est vraisemblable que les mêmes toutous tenus en laisse par les mêmes maitres laissent chaque jour des souvenirs nauséabonds sur nos trottoirs.

Ce contenu a été publié dans Environnement, la vie à Samois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *